HistoRacing Festival de CHARADE : Compte rendu et résultats

Affiche Charade

Textes de Jacques Furet – Photos d’Hugues Mallet

 

De grands Suisses

 

 LE COMPTE RENDU

 

Adoré par certains, redouté par d’autres, Charade est de ces circuits qui ne laissent aucun pilote indifférent. Tout juste trois semaines après leurs péripéties paloises, les plus téméraires des concurrents du Challenge Formula Ford Historic France ont ainsi installé leur camp de base au pied du Puy-de-Dôme pour deux nouvelles courses à hauts risques sur un tracé qui ne pardonne guère l’approximation…

Seul changement parmi les pilotes habituels du Challenge, dans la famille Richard, Bernard le père remplace Thibault le fils.

 

Qualifs : Girardet échoue de peu

Samedi matin, le ciel est au grand bleu sur Charade quand les 22 monoplaces de Formule Ford prennent possession de la piste pour une séance de qualifs, dont les chronos vont rapidement confirmer ce que l’on attendait. En l’occurrence, la vélocité en ces lieux de Pierre-Alain Lombardi (Lola T 540), dont la collection de victoires à Charade est sans égale.

Dès son deuxième tour, le champion en titre signe un 2’04,508’’ qui deviendra synonyme de pole 25 minutes plus tard. Entre temps, seul son compatriote suisse Alain Girardet (Van Diemen RF 81) va réussir à s’en approcher à moins d’un dixième de seconde. Le ton est donné pour le week-end !

Derrière, on joue déjà un autre match : Xavier Michel (Van Diemen RF 81) est relégué à une demi-seconde et Jean Dionisotti (Van Diemen RF 79) à une seconde pleine.

Très en verve en fin de séance, Jean-Jacques Deverly (Van Diemen RF 80) et Laurent Courregelongue (Van Diemen RF80) suivent un peu plus loin, laissant à Stéphane Brunetti (Van Diemen RF79), Ghislain Genecand (Lola T342), Pierre Buffet (Van Diemen TF77) et Jean-Martin Dubourdieu (Van Diemen RF81) le soin de compléter le « top ten » du moment.

Parti très vite, Yves Le Roy (Dulon LD 4) réussit à conserver l’avantage en classe A face à Yannick Verhille (Lola T 200) et Régis Prévost (Mc Namara FCA MK3). Las, ses efforts auront été vains. Victime d’un surrégime moteur, le pilote de l’Ain voit son week-end de compétition s’arrêter là…

 

Course 1 : On ne double pas Lombardi à Charade !

Le programme du Challenge continue par une première course à la durée volontairement réduite à dix tours en raison de la chaleur. Sans surprise, Pierre-Alain Lombardi s’y porte en tête dès le feu vert, suivi comme son ombre par Alain Girardet. Passée une brève neutralisation de la course, suite à la sortie de Patrick Morrissey (Van Diemen RF 81), les deux Suisses atteignent le cap de la mi-course groupés dans cet ordre. Eux mêmes en pleine bagarre, Jean Dionisotti et Xavier Michel suivent à deux secondes.

Auteur d’un bon départ qui lui avait permis d’apparaitre brièvement en huitième position, Jean-Martin Dubourdieu regagne son stand à l’amorce de la seconde moitié de course. Un moment que Ghislain Genecand choisi pour porter une attaque victorieuse sur Xavier Michel et s’accaparer ainsi de la quatrième place. Dès lors les choses en resteront là. Faute d’avoir trouver la moindre ouverture dans le sillage de Pierre-Alain Lombardi, Alain Girardet doit se contenter de gravir la deuxième marche d’un podium 100% suisse brillamment complété par Jean Dionisotti.

Ghislain Genecand, Xavier Michel et Laurent Courrègelongue, à la lutte jusqu’au passage sous le damier, n’auront pourtant laissé aucun répit à ce dernier.

En pleine bataille depuis la mi-course, Stéphane Brunetti et Jean-Jacques Deverly leurs emboitent le pas aux septième et huitième places, suivis un peu plus loin d’un Pierre Buffet en constants progrès et d’un Gérard Delprat (Lola T 540) parfaitement remis de son « coup de chaud » de Pau… Sa solide prestation lui vaudra d’ailleurs de recevoir le « Motul Arward » de la plus belle remontée.

Côté classe A, le forfait d’Yves Le Roy laisse d’abord le champ libre à Régis Prévost, bon dixième au général en début de course, mais en proie à une surchauffe moteur et qui va finalement devoir s’incliner face à Yannick Verhille à quatre tours du but. Et même voir sur la fin Jean-Jacques Cantounat revenir dans ses basques et compléter le tiercé de la catégorie aux commandes de sa Royale RP 16.
Course 2 : On ne double toujours pas Lombardi…

Le Pierre-Alain Lombardi dominateur le samedi le sera tout autant le dimanche en course 2. Une fois encore, Alain Girardet en sera quitte pour surveiller les échappements de la Lola T 540 dix tours durant…

La tâche du fougueux vaudois va même se compliquer quelque peu, car son compatriote Ghislain Genecand, décidément auteur de formidables débuts dans le Challenge cette année, va cette fois s’employer à lui disputer la deuxième place, et même à la lui ravir dès le troisième tour.

A mi-course, Lombardi compte deux bonnes secondes d’avance sur ce duo, alors que suivent Jean-Jacques Deverly, Xavier Michel et Jean Dionisotti. Un moment intercalé entre eux, Laurent Courrégelongue quitte malheureusement la scène peu après (joint de culasse).

La fin de course s’annonce plus calme, sauf entre Ghislain Genecand et Alain Girardet qui, en compétiteur acharné, finit par récupérer sa deuxième place à deux tours du terme des débats. Le statut-quo est de mise derrière eux, avec Jean-Jacques Deverly et Xavier Michel qui rejoignent l’arrivée groupés aux cinquième et sixième places.

Suivent ensuite Jean Dionisotti, Stéphane Brunetti, Pierre Buffet, Gérard Delprat et un Jean-Martin Dubourdieu bien remonté après ses déboires de la course 1.

François Bugat (Royale RP 24), douzième, est de nouveau à l’arrivée, à l’instar de Bernard Richard (Van Diemen RF 78), Jean-Michel Clerc (Lola T 540), Bernard Guevin (Lola T 540 E), Jean-François Bourgeois (Hawke) et de l’incontournable Jean Mercier sur sa, trop isolée, Grac de Formule France.

A nouveau crédité d’un excellent départ, Régis Prévost se porte immédiatement au commandement de la Classe A, mais Yannick Verhille ne l’entend pas de cette façon et lui subtilise son bien dès le troisième tour. La situation en restera, malgré une petite friction dans le gauche après les stands, là avec un podium final, à nouveau complété par Jean-Jacques Cantounat, en tous points semblable à celui du matin.

 

En réalisant le doublé lors ce week-end auvergnat, Pierre-Alain Lombardi et Yannick Verhille ont conforté leur avance en tête de leurs classements respectifs, le Challenge Roulnet (la classe B) et le Trophée Yacco (la classe A), mais la saison s’annonce encore longue. Dès les 28/29 Juin, c’est un autre circuit de légende qui accueillera les heureux pilotes de la Formula Ford Historic France : celui de Spa-Francorchamps.

 

LES PHOTOS

Les qualifs et les courses

Les podiums

LES RESULTATS

Logo Yacco

Logo Roulnet

Pour tout connaitre des résultats de ces 2 manches auvergnates du Challenge Formula Ford Historic France, cliquez ICI !

Pas de commentaire à "HistoRacing Festival de CHARADE : Compte rendu et résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées