Grand Prix de Pau Historique Compte rendu et résultats

Affiche_GPP_40x60_V4

Textes de Silvio Cibien et Régis Prévost – Photos Hugues Mallet

Malgré les forfaits à répétition de ces derniers jours (Hubert Damoy, Jean Pierre Peter, Patrick Morrissey, Alain Vignes, Line Piguet) nous sommes 32 à participer aux essais libres avec seulement quelques incidents mécaniques mineurs pour Raoul Scultore qui changera de voiture, Sébastien Cantounat et Régis Prévost.

A noter le retour de la famille Cordero déjà vue l’an dernier à Pau et Nogaro, de Philippe Bonny que l’on trouve maintenant surtout en F1 Historique, la première participation de la suissesse Béatrice Cibien et d’Adrien Catelin sur la deuxième Van Diemen de Laurent Courrègelongue.

David Zollinger fait une apparition en remplacement du suisse Fabien Thuner sur la Van Diemen RF 81 aux couleurs d’Ayrton Senna d’Alain Girardet.

Et puis bien sûr le comeback que nous attendions avec impatience, celui de la famille Rechède au grand complet Michel en tête et ses deux pilotes de fils qui, nous le verrons plus tard, feront parler la poudre.

 

Essais qualificatifs :

Dès le 1er tour, John Doe s’immobilise après tête à queue à la Gare, il ne repartira pas, triangle supérieur avant gauche cassé.

Au 3ème tour, Jean Martin Dubourdieu, déstabilisé par le diamètre de son nouveau volant, fait un deuxième tête à queue dans le goulet après Foch qui sera fatal à Régis Prévost, qui ne peut l’éviter.

Bernard Richard sort au 11ème tour et abime l’avant de sa voiture qu’il réparera avec l’aide Jean Pierre Demarchi.

David Zollinger au 11ème tour s’immobilise sur un concurrent …juste trop tard, mais il repart avec le nez émoussé!

Vincent Missistrano finit sur le dessus de rails à la sortie de la courbe des tribunes après avoir décollé sur la Lola du britannique Julian Pierce.

Jean Dionisotti s’arrête lui aussi 11ème tour, de même qu’Olivier Réchède qui perd une roue …

Quand à la Vaney familiale des Cordero père et fils, elle n’aura effectué que 2 tours avant d’attendre la dépanneuse …

 

1ère course : Retour gagnant pour la famille Rechède

30 partants.

Alain Girardet chatouillé dès le départ par David Zollinger signe déjà au 3ème tour le meilleur temps.

Alain Lombardi parti de la 2ème ligne revient et dépasse Olivier Rechède.

Au 6ème tour les deux Rechède s’emparent des 2ème et 3ème places.

Abandon au 8ème tour d’Yves Leroy et au 11ème de François Bugat.

Coup de théâtre au dernier tour, la pression des frères Palois est trop forte pour Girardet qui se retrouve 10ème suite à un malheureux tête à queue dans le goulet à la sortie de Foch.

Doublé des frères Rechède. Ils finissent avec 1/10ème de seconde d’écart au 1er et 2ème rang devant Pierre Alain Lombardi, sous les yeux attendris voir humides de Michel et de toute la famille.

Jean Jacques Cantounat termine brillamment la course en 3ème position de la classe A derrière Alain Girardet et Thierry Gallo, mais fini en remorquage, suite à un problème de boîte.

 

2ème course :

28 partants.

Remontée de Girardet qui passe très rapidement de la 10ème à la 3ème place.

Au 2ème tour Lombardi est déjà second.

Pas de chance pour Cantounat, qui malgré sa réparation d’urgence abandonne sur surchauffe moteur. Accrochage de Pierre Alain Lombardi et d’Olivier Rechède à la Gare. Les 2 voitures terminent dans les pneus quelque peu abimées.

Abandons de Thierry Gallo, tête à queue puis rail dans le goulet à la sortie de Foch, de Béatrice Cibien qui finit dans les pneus suite à tête à queue en solo à Foch, de Xavier Michel, de Vincent Missistrano et d’Yves Leroy qui se sort à la Gare en essayant d’éviter le capot avant une nouvelle fois perdu par Brice Cordero.

Cette dernière sortie de piste entrainera l’arrêt de la course au drapeau rouge.

Magnifiques 5ème et 6ème place pour les autres Palois, Courrègelongue et Seignalet. 8ème place scratch pour le suisse Jean Dionisotti qui avait échangé sa Royale RP 29 défaillante avec la Van Diemen  de la grande absente de ce meeting palois, l’autre suissesse Line Piguet.

Le classement retenu sera donc celui à la fin du 13ème tour avec une nouvelle victoire pour le marocain d’adoption Arnaud Rechède devant Alain Girardet, bien sur vainqueur en A, David Zollinger et Jean Jacques Deverly de plus en plus performant sur sa Van Diemen RF 80 entretenue et préparée par Racing Car Mews de Didou Mantz.

En classe A derrière l’intouchable Girardet nous retrouverons le jeune Brice Cordero ainsi que John Doe, alias Raoul Scultore, bien remis de tous ses précédents malheurs de ce difficile week-end palois.

 

Rendez vous dans 5 semaines sur un autre mythique circuit en ville pour le GRAN PREMIO HISTORICO DO PORTO BOAVISTA.

 

 

Video : Jimmy Dubourdieu VS Régis Prévost

 

Les RÉSULTATS

Logo Yacco

 Logo Roulnet

Pour les pilotes ainsi que les amateurs de statistiques détaillées, les Résultats du meeting sont disponibles en cliquant ICI !

 

Pas de commentaire à "Grand Prix de Pau Historique Compte rendu et résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées