Historic’Tour Charade : Compte rendu, Photos et Résultats

AFFICHES HD Charade BH1210x297Textes de Jacques Furet – Photos d’Hugues Mallet

 

Le COMPTE RENDU

L’incontournable lieu de mémoire

Difficile d’imaginer une saison de Formule Ford sans une halte sur le sacro-saint circuit de Charade. Trois semaines après avoir croisé le fer dans les rues de Pau, les pilotes du Challenge Formula Ford Historic France se devaient d’y effectuer le déplacement.

Les quelques inévitables forfaits enregistrés, ils seront finalement 31 à entrer en piste ce vendredi 10 juin pour les premiers essais libres. Devant eux, l’immuable et vallonné tracé de 3,9 km, aux murets si proches de la piste, que le circuit du Puy-de-Dôme propose à ses adeptes depuis l’aube des années 90… Une version courte de l’ancien grand tracé immortalisé par les GP de France de F1 et adulé par Sir Sterling Moss qui le considérait comme un petit Nurbürgring, mais où règne toujours le parfum de ce glorieux passé.

 

Qualifs : Quand c’est Genecand

Le samedi matin, l’heure est aux « qualifs ». Bernard Guévin (Van Diemen RF80) excepté, tout le monde est au rendez-vous. Sans attendre, Alain Girardet (Lola T200), puis François Belle (Lola T540 E) affolent immédiatement le chrono, mais Gislain Genecand ne va pas tarder à répliquer. A son cinquième passage devant la cellule, il place en tête de la hiérarchie cette Crosslé 30F qu’il vient de rapatrier d’Angleterre après avoir accidenté la 25F à Pau.

Avant même t’atteindre le cap de la mi-séance, le top 5 est déjà définitivement scellé. Gislain Genecand et Fançois Belle se partageront la première ligne, tandis qu’Alain Girardet occupera la deuxième avec un inattendu Antoine Weil (Van Diemen RF80). Agé de 25 ans, ce moniteur de pilotage qui officie habituellement auprès de David Zollinger à Lédenon, effectue là sa première course en Formule Ford Historique !

Au terme des 25 mn, Xavier Michel (Van Diemen RF81) conserve sa cinquième position, précédant de peu Jean-Jacques Deverly (Lola T540), Didier Colombat (Van Diemen RF80) et Stéphane Brunetti (Van Diemen RF79). Côté classe A, loin derrière Alain Girardet, l’ex « roi de Charade » Pierre-Alain Lombardi (Lola T200) et le jeune Brady Beltramelli (Russel Alexis MK14) complètent le tiercé provisoire.

Crédité du 18ème temps, Peter Sikström n’est pas le moins déméritant. L’homme (que l’on reverra au Mans) est venu tout spécialement de Suède pour découvrir Charade au volant de sa Van Diemen RF 79 !

 

Course 1 : Le jour J pour Gislain

Toujours samedi, mais en fin d’après-midi cette fois, nos amis retrouvent la piste pour la course 1. Sans surprise, Gislain Genecand se porte immédiatement au commandement et boucle les trois premiers tours devant François Belle, Alain Girardet, Antoine Weil et Jean-Jacques Deverly. A ce stade, alors que Yannick Verhille (Lola T342) et Paul McMorran (Crosslé 25F) sont déjà « out », c’est la sortie de piste de Benoit Fabre (Crosslé 32F) après un accrochage avec Didier Mantz à la sortie du virage du Petit Pont, qui entraine l’intervention de la voiture de sécurité.

Au « restart », rien ne change. Impérial, le pilote suisse poursuit sa marche en avant et rejoint l’arrivée sans avoir laissé la moindre ouverture à François Belle et Alain Girardet. Derrière ce trio de choc, Alain Weil confirme sa pointe de vitesse des essais en réussissant jusqu’au bout à contenir les hommes de grande expérience que sont Jean-Jacques Deverly et Xavier Michel. Chapeau !

Un peu plus loin, la bonne opération des derniers tours est à mettre au crédit de Didier Colombat, qui parvient à se défaire de Stéphane Brunetti et Jean Dionisotti (Van Diemen RF79) pour aller arracher la septième place sur un ultime effort.

Dernier entré dans le top 10, Pierre-Alain Lombardi récupère du même coup la deuxième place de la classe A (Trophée Jo Siffert Watches), non sans avoir été inquiété jusqu’au damier par ses poursuivants immédiats : Didier Mantz (Jomo JMR7), Brady Beltramelli et Alan Crocker (Ray F72). Et alors que les multiples victoires du Suisse en ces lieux semblent déjà bien lointaines, à quelques secondes, Régis Prévost (McNamara FCA MK3) complète le top 6 de la classe.

 

Course 2 : Belle de jour… 2

Presque 24 heures s’écoulent avant que ne sonne l’heure du retour en scène des Formula Ford Historic. Dès le départ, la hiérarchie de la veille reprend ses droits avec, de nouveau, un quatuor de tête composé de Gislain Genecand, François Belle, Alain Girardet et Antoine Weil.

Allons-nous assister au parfait remake de la course 1 ? La Direction de Course en décide différemment en jugeant les départs de Genecand et de Girardet quelque peu anticipés… L’un et l’autre devront repasser par la voie des stands comme l’oblige le drive through dont ils écopent.

Dès lors, la voie est libre pour François Belle. Trop heureux de bénéficier de ce petit coup de pouce de la part de son principal rival, le Champion de France prend rapidement ses aises, laissant Xavier Michel et Antoine Weil batailler à quelques secondes. Avec moins de 3/10 d’écart entre eux, les deux hommes franchiront l’arrivée dans cet ordre.

A distance, Jean-Jacques Deverly sauve in-extremis sa quatrième place, pour avoir été rejoint en fin de course par un certain… Gislain Genecand, auteur d’une époustouflante remontée après avoir accompli sa pénalité. Alain Girardet, seulement pointé à quatre secondes de sa Crosslé, a suivi la même trajectoire ascendante à la suite de son propre drive through.

Pierre-Alain Lombardi relégué à la quatrième place de la classe A par la faute d’un tête-à-queue, Didier Mantz et Brady Beltramelli s’invitent tous deux sur le podium de la catégorie. Régis Prévost y empoche la cinquième place devant Julien Naveau (Hawke DL2B), son ami John Doe (Nike MK10B) et un Bernard Richard pas vraiment aidé par sa mécanique en ce week-end auvergnat.

Au sortir de la pause estivale, le Challenge reprendra sur le circuit de Nogaro le premier week-end de septembre. En attendant, François Belle passera cette période en leader du Challenge Motul (classe B), devant Gislain Genecand et Jean-Jacques Deverly, tandis que Didier Mantz en fera autant dans le Trophée Jo Siffert Watches (classe A) aux dépens de Brady Beltramelli et Bernard Richard.

 

Les RESULTATS

 

logo_2013_couleur fond noir

Motul

Pour tout connaître des résultats de ces 2 manches auvergnates du Challenge Formula Ford Historic France 2016, cliquez ICI !

Pas de commentaire à "Historic'Tour Charade : Compte rendu, Photos et Résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées