Historic’Tour de Lédenon : Compte rendu, Photos & Résultats

AffichetteTextes de Jacques Furet – Photos de Gérard Delprat et Georges Ravel

Le COMPTE RENDU

Du bon Belle

François Belle : jeu, set et match !

Selon un rituel bien ancré, c’est au circuit de Lédenon que revient le privilège de clore l’édition 2015 du Challenge Formula Ford Historic. Pour ce week-end de conclusion, 31 pilotes ont répondu à l’appel de l’opérateur Action Racing, tous prêts à se frotter aux exigences de ce tracé atypique aux faux airs de montagnes russes…

Qualifs : à sens unique

IMG_2112

Les qualifs dès potron-minet : pré-grille à 8h00

Le samedi matin, les « FFH » sont les premières à entrer en piste pour 25 mn d’une « qualif », dont François Belle (Lola T540E) signe immédiatement le chrono de référence. Au pied des locaux de son équipe, le team Palmyr, le Drômois est à Lédenon encore plus impérial que partout ailleurs. C’est dire !

IMG_2114

François Belle – Lola T 540 déjà en pôle pour les qualifs

Durant toute la séance, Gislain Genecand (Crosslé 30F) et Alain Girardet (Lola T200) vont essayer obstinément de le prendre en défaut, en vain. A trop en vouloir, le premier finit même la séquence dans le bac, mais malgré tout crédité du deuxième temps à 4/10 de l’intouchable leader du Challenge. Son compatriote Girardet suit à quelques fractions de secondes, non sans avoir été un moment tenu en échec par Jean-Michel Ogier (Van Diemen RF80), un autre sociétaire du team Palmyr.

Au regard de la hiérarchie finale, il reviendra à Benoit Fabre, le Chef mécanicien d’Esprit Compétition engagé sur une Crosslé 32F, et à Didier Colombat (Van Diemen) de se partager la troisième ligne sur la grille de départ de l’après-midi, juste devant Pierre-Alain Lombardi (Brabham BT18) et Stéphane Brunetti (Van Diemen RF79).

En classe A, derrière le tandem helvète Girardet/Lombardi, le Néo-Zélandais Alan Crocker pointe le bout du capot de sa Ray F71 au troisième rang, pour avoir pris de vitesse Brady Beltramelli (Russel Alexis), l’Irlandais Paul McMorran (Crosslé 25F) et le local de l’étape, Régis Prévost (Mc Namara FCA MK3).

IMG_2140

Le vétéran Jean Mercier – Grac MT 6 FF

Comme il se doit, le sympathique Jean Mercier ferme la marche au volant de sa petite Grac de Formule France.

Course 1 : Les Suisses s’accrochent

Quelques heures plus tard, la première course s’élance en l’absence d’Yves Le Roy (Dulon LD4) et de Franck Chapuis, trahi par le moteur de sa Royale RP24 en qualifs. Sans attendre, François Belle prend immédiatement l’avantage sur son équipier Jean-Michel Ogier, auteur d’un superbe départ mais bientôt dépassé par Gislain Genecand, puis Didier Colombat et Alain Girardet.

IMG_2172

François Belle prenant un tour à 4 pilotes dans la ligne droite des stands : Xavier Rascagnères (Royale RP 3 A), Patrick Morrissey (Van Diemen RF 81), Jean Michel Clerc (Merlyn Mk 20 A) et Jacques Naveau (U2 Mallock Mk9 FF)

Ces deux derniers inversent leurs positions à l’approche de la mi-course et, dès lors, la hiérarchie du quatuor de tête ne bougera plus. Jamais inquiété par la suite, François Belle rejoint l’arrivée avec un bonus de plus de six secondes sur Gislain Genecand et neuf sur Alain Girardet. Didier Colombat conserve sa quatrième place, mais de peu face à Jean-Michel Ogier dont le duel avec Benoît Fabre a sérieusement animé la fin de course.

IMG_2135

Bon septième durant les premiers tours, Pierre-Alain Lombardi pointe deux rangs plus loin à l’instant de passer sous le damier, après s’être successivement effacé derrière Stéphane Brunetti et Jean Dionisotti (Van Diemen RF79). Le local Bernard Richard (Van Diemen RF78), également engagé en Sport Protos Cup durant ce week-end, complète le Top 10.

IMG_2175

Le suisse Pierre Alain Lombardi – Brabham BT 18 de 1967

Derrière des pointures comme Girardet et Lombardi, la troisième place de la classe A a pratiquement valeur de victoire. Comme aux essais, Paul McMorran se l’accapare après réussi à prendre l’avantage sur Régis Prévost à deux tours du but. Suit, dans leur sillage, Brady Beltramelli, puis Bernard Bondurand (Dulon MP15), qui roule avec brio sur le circuit familial pour sa seule apparition de l’année.

IMG_2154

Belle bagarre pour la 3ème place du Trophée Jo Siffert Watches entre Régis Prévost (McNamara FCA Mk3), Alan Crocker (Ray F 71) et Paul McMorran (Crosslé 25 F) qui montera finalement sur la 3ème marche du podium.

Question déveine, Alan Crocker occupait cette fameuse troisième place avant son abandon causé par une défaillance de son embrayage, imité au tour suivant par Jean-Jacques Deverly (Lola T540) transmission cassée et qui évoluait à la porte du Top 10 à l’instant de son retrait.

IMG_2183

Le podium réunissant les vainqueurs des 2 classes : François Belle et Alain Girardet entourés des seconds (à gauche) Gislain Génécand et Pierre Alain Lombardi et des troisièmes (à droite) Didier Colombat et Paul McMorran

Le soir même, ce sont les flonflons de la fête qui réuniront la famille au grand complet pour la traditionnelle soirée de remise des prix annuelle du Challenge au cœur du village médiéval de Saint-Hilaire d’Ozilhan.

IMG_2226

Le podium final du Challenge 2015 (de gauche à droite) : le grand vainqueur François Belle, Alain Girardet, Régis Prévost, Didier Colombat, Stéphane Brunetti et Pierre Alain Lombardi. Accroupi : Jean Jacques Deverly gagnant de la montre Jo Siffert Swiss Watches

Course 2 : Belle condamné à gagner

Beaucoup de non partants dans cette dernière course de la saison qui se déroulait le dimanche en fin d’après-midi, beaucoup trop tard pour ceux qui résidaient loin et travaillaient tôt le lundi matin, d’autant que se déroulant après la Remise des Prix, elle ne comptait pas pour le classement final du Challenge 2015.

Ainsi ne prendront pas le départ, outre Yves Leroy et Franck Chapuis déjà absents de la première course, Jean Michel Ogier, Yannick Verhille, François Bugat, Paul McMorran, Jean Jacques Cantounat, Emmanuel Leclerc et Jean Mercier.

Didier Mantz ayant des problèmes de sélecteur de vitesse sur sa traditionnelle Jomo prendra le départ sur la Lola de Jean Jacques Deverly après avoir changé une transmission.

Alan Crocker, quant à lui, partira sur la Crossle de Paul McMorran qui a dû rentrer d’urgence en Irlande son père étant décédé dans la nuit.

IMG_2152

Alain Girardet – Lola T 200 devant le second du Challenge Motul Didier Colombat et Jean Michel Ogier tous 2 sur Van Diement RF 81

Couronné et fêté depuis la veille pour sa victoire dans le Challenge Motul (la classe B) mais aussi vainqueur toutes catégories confondues, à l’instar d’Alain Girardet pour le Challenge Jo Siffert Swiss Watches (la classe A), François Belle n’en est pas moins confronté à un sérieux enjeu au départ de la cette course dominicale. Pour devenir le premier lauréat du Championnat de France Historique des Circuits, il se doit impérativement de remporter cette course. Ce qu’il va réussir au terme d’un nouveau sans faute.

IMG_2171

Stéphane Brunetti, troisième du Challenge Motul et sa Van Diemen RF 79

Leader dès l’extinction des feux, il compte trois petites d’avance sur Gislain Genecand et Alain Girardet à mi-course, tandis que Stéphane Brunetti s’accroche encore à sa quatrième place. Un écart qui ne variera plus par la suite. Les trois premiers coupent l’arrivée dans cet ordre, loin devant un Didier Colombat survolté. Troisième en début de course, puis ralenti par un tête-à-queue, l’expérimenté pilote lyonnais est parvenu à remonter et à ravir la quatrième place à Benoît Fabre dans le dernier tour !

IMG_2139

Belle lutte pour la 3ème place de la classe A entre Brady Beltramelli (Russel Alexis) qui l’emportera finallement et Bernard Bondurand (Dulon MP 15)

Côté Classe A, derrière l’inamovible duo Girardet/Lombardi, Brady Beltramelli s’invite cette fois sur le podium après avoir relayé à cette place Régis Prévost, en délicatesse avec ses freins et contraint à l’abandon avant la mi-course. Suivent Bernard Bondurand, Alan Crocker et Xavier Rascagnères (Royale RP3).

François Belle à l'attaque

Le Champion des Champions Francois Belle – Lola T 540 E, à l’attaque pour aller chercher son titre

Particulièrement ému au moment de s’extirper de son baquet, François Belle a suivi sa feuille de route ; il est champion de France ! « Aujourd’hui encore, mon auto était parfaite. Au final, j’ai vécu une super saison avec des bagarres d’anthologie. C’est à recommencer l’an prochain ! », glisse le héros du jour en guise de mot de la fin.

Les PHOTOS

Paddock, pré-grille et parc fermé

Essais et courses (photos Gérard Delprat)

Essais et courses (photos Gorges Ravel)

Podiums

Remise des Prix

Les RESUTATS

logo_2013_couleur fond noir

Motul

Pour tout connaître des résultats de ces 2 manches gardoises du Challenge Formula Ford Historic France 2015, cliquez ICI !

Ainsi que le classement final du Challenge Formula Ford Historic France 2015 : cliquez ICI !

Pas de commentaire à "Historic'Tour de Lédenon : Compte rendu, Photos & Résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées