Historic’Tour de Nogaro : Compte rendu et résultats

Affiche HT Nogaro 2015

Texte de Jacques Furet – Photos d’Hugues Mallet

 

Le COMPTE RENDU

 

Mêlée ouverte

Pour sa cinquième apparition de l’année, le Challenge Formula Ford Historic France figurait bien évidemment au programme de l’Historic Tour de Nogaro, auquel il a offert deux courses riches en suspens et en batailles acharnées. Les 8000 spectateurs présents sur le circuit du Gers ont pleinement apprécié le spectacle !

 

Qualifs : Intraitable Belle

En raison de quelques défections de dernière minute, notamment de l’Ecurie Esprit Compétition en deuil, c’est à 27 pilotes que le week-end démarre face au chrono des essais qualificatifs. Ou plus exactement à 26, puisqu’Alain Girardet (Lola T200), suite à d’insolubles problèmes électrique, ne finira même le premier tour de la séance. François Belle (Lola T540), en solide leader du Challenge qui se respecte, se porte rapidement en tête et passe le cap de la mi-séance en possession du meilleur chrono devant Gislain Génécand (Crossle 30F) et Pierre-Alain Lombardi (Brabham BT18). Une piste maculée d’huile impose alors l’interruption de ces essais.

IMG_0032

Le suisse Pierre Alain Lombardi – Brabham BT 18 devant Stéphane Brunetti – Van Diemen RF 79

A la reprise, François Belle tient bon en dépit des assauts répétés de Stéphane Brunetti (Van Diemen RF79), qui s’octroie le deuxième temps à trois minutes de la fin de séance, puis améliore encore sa performance dans l’ultime boucle pour échouer à 4/10èmes du pilote Palmyr.

IMG_0710

Un autre pilote suisse très rapide : Gislain Génécand – Crossle 30 F

Constamment pointé dans le trio de tête, Gislain Génécand se contente finalement du troisième temps devant un Didier Colombat (Van Diemen RF80) en grande forme, qui parvient à brûler la politesse à Pierre-Alain Lombardi dans les dernières minutes. Suivent ensuite Jean-Jacques Deverly (Lola T540), Jean-Michel Ogier (Van Diemen RF80) et un François Bugat (Royale RP24) ravi de s’illustrer à domicile.

IMG_0074

François Bugat Royale RP 24 n°4 juste derrière Bernard Richard Van Diemen RF 78 n°30

Du côté de la classe A, le duel Helvetico-Suisse Lombardi-Girardet ayant avorté, le pilote de la Brabham distance assez nettement le reste des troupes, emmené par Régis Prévost (Mc Namara FCA Mk3), par ailleurs auteur d’un prometteur top 10.

IMG_0112

Le benjamin du Challenge, le jeune et talentueux Brady Beltramelli (18 ans) – Russel Alexis Mk14 de 1967

Suivent ensuite le jeune Brady Beltramelli (Russel Alexis), le boss de Crossle Paul Mc Morran (Crossle 25F), Yves Le Roy (Dulon LD4) et « John Doe », lequel retrouve pour l’occasion sa Nike MK10 accidentée sur ce même circuit un an plus tôt. Engagé sur… deux autres plateaux, ce dernier entame un week-end bien chargé !

IMG_0067

Paul McMorran, le Big Boss de Crossle et sa superbe Crossle 30 F

Course 1 : Génécand saisit sa chance

Alain Vignes (Van Diemen RF77) et l’Italien Giovanni Romagnoli Sacchi (Crosslé 32F) lâchés par leur monture, ils ne sont plus que 25 à prendre le départ de la course 1, samedi en fin d’après-midi. Dès le coup d’envoi, Brady Beltramelli quitte le navire, rejoint peu après par Jean Jacques Cantounat, dont la Royale RP16 émet une inquiétante fumée. Mais l’évènement majeur est ailleurs. Pris dans la bousculade du départ, le « polemen » François Belle boucle son premier tour en 18ème position ! Gislain Génécand et Stéphane Brunetti n’en demandaient pas tant. Dès lors, les deux hommes prennent le large et roulent de concert, dans cet ordre, avant que deux autos en perdition ne décident la direction de course à interrompre les débats un tour avant le terme prévu.

IMG_0088

Gislain Génécand – Crossle 30 F devant le palois (Jurançon) Jean Jacques Cantounat – Royale RP 16

Auteur de la remontée que l’on attendait de lui, François Belle finit par prendre l’avantage sur Jean-Michel Ogier, puis sur Didier Colombat à deux tours de la fin, pour aller s’inviter sur le podium. A la 6ème place, suit Alain Girardet, lui aussi auteur d’une remontée éclair, puis Bernard Richard (Van Diemen RF78), parfaitement dans le coup pour sa première sortie de l’année, et Yannick Verhille (Lola T342), entre lesquels s’était glissé Jean-Jacques Deverly avant son exclusion pour avoir doubler sous drapeau rouge.

IMG_6073

Drrière Didier Colombat – Van Diemen RF 80 n°92, Régis Prévost – McNamara FCA Mk3 qui cache le suisse Jean Dionisotti, suivent les Lola T 540 E de François Belle et Jean Jacques Deverly puis la T 200 d’ Alain Girardet

En classe A, Régis Prévost s’impose comme l’homme fort du début de course, au point de boucler les premiers tours en 4ème position, puis s’incline face à Pierre-Alain Lombardi… avant de récupérer aussitôt son bien suite au tête-à-queue de son rival. Mais là encore, ce sera de courte durée : revenu au triple galop, Alain Girardet met tout le monde d’accord aux deux tiers de la course.

IMG_2417

Pierre Alain Lombardi – Brabham BT 18 devant le pilote/team manager/mécanicien gardois Bernard Richard

De justesse, Pierre-Alain Lombardi récupère la 2ème place face à Régis Prévost. L’Anglais Paul McMorran, « John Doe » et le néo-zélandais Alan Crocker (Ray F71), complètent finalement le top 6 de la catégorie.

IMG_6493

Les vainqueurs des classes A (1967-1973) et B (1974-1981) réunis sur le même podium avec (de gauche à droite) : Pierre Alain Lombardi – Stéphane Brunetti – Gislain Génécand – Alain Girardet – François Belle et Régis Prévost

 

Course 2 : à quatre en une seconde !

Le dimanche en fin de meeting, les pilotes du Challenge reprennent possession du circuit Paul Armagnac pour une seconde course au goût de revanche pour François Belle. Le pilote de la Lola s’élance cette fois de façon moins catastrophique, tout en laissant toutefois Didier Colombat boucler le premier tour au commandement. Un coup d’éclat sans suite, car c’est un quatuor dont il est absent qui prend rapidement les devants avec Stéphane Brunetti, François Belle, pointés en tête tours à tours, Alain Girardet et Gislain Génecand.

Les 5 de la C2

Belle – Brunetti – Génécand – Girardet – Colombat

A l’issue d’une course particulièrement indécise, le drapeau à damier s’abaisse en premier sur François Belle, vainqueur d’un rien (2/10èmes) face au trio Génécand, Brunetti, Girardet. Preuve de l’intensité de leur lutte, les quatre monoplaces franchissent l’arrivée réunies en moins d’une seconde ! Jamais réellement décroché, Didier Colombat leur emboite le pas à deux secondes devant Jean-Michel Ogier, alors que beaucoup plus loin suivent Pierre-Alain Lombardi, Bernard Richard, Jean-Jacques Deverly et Yves Le Roy.

IMG_9939

Jean Jacques Deverly – Lola T 540 E

Au terme d’une belle prestation, le même Le Roy rejoint Alain Girardet et Pierre-Alain Lombardi sur le podium de la classe A. Régis Prévost en est exclu pour n’avoir pas respecté un « Drive through », à l’inverse de Yannick Verhille qui naviguait dans le top 10 avant de se soumettre à cette pénalité.

IMG_0004

Yves Leroy – Dulon LD 4 devant Bernard Guévin Lola T 540 E

Plus loin, au cœur du peloton, Bernard Guevin (Lola T540), Jean Jacques Cantounat (le père sur Royale RP16), Sébastien Cantounat (le fils sur Van Diemen RF79), Jean-Michel Clerc (Merlyn MK20), Xavier Rascagnères (Royale RP3) et Jean-François Bourgeois (Hawke DL19) goûtent eux aussi au plaisir d’apercevoir le drapeau à damier.

IMG_2622

Le podium Motul (1974-1981) : François Belle entouré de Gislain Génécand et de Stéphane Brunetti

IMG_2657

Le podium Jo Siffert Watches (1967-1973) : Alain Girardet entouré (à gauche sur la photo) du 2nd Pierre Alain Lombardi et (à droite sur la photo) du 3ème Yves Leroy

Dans le cadre du Challenge, mais hors Championnat de France, c’est le circuit de Nevers Magny-Cours que les uns et les autres retrouveront les 19 et 20 Septembre pour de nouvelles aventures…

 

Les PHOTOS : Hugues Mallet (www.courseshisto.com)

Ambiance

Essais et courses

Podiums

Les RESUTATS

 

logo_2013_couleur fond noir

Motul

 

Pour tout connaître des résultats de ces 2 manches gersoises du Challenge Formula Ford Historic France 2015, cliquez ICI !

Le CLASSEMENT du CHAMPIONNAT de FRANCE HISTORIQUE des CIRCUITS

Cliquez ICI pour obtenir le pdf.

Pas de commentaire à "Historic'Tour de Nogaro : Compte rendu et résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées