Historic’Tour Val de Vienne : Compte rendu, photos et résultats

Affiche

Textes de Jacques Furet – Photos d’Hugues Mallet

 

Le COMPTE RENDU :

 

François Belle et Bernard Richard champions !

Sur le circuit du Val de Vienne, le cinquième Historic Tour de l’exercice 2017 fait non seulement office de meeting de clôture du Championnat de France Historique des Circuits, mais aussi d’épilogue du Challenge Formula Ford Historic.

Pour son ultime rendez-vous de l’année, celui-ci est encore à la hauteur de sa réputation en réunissant un respectable plateau de 35 monoplaces, dont sept F3 1000 cm3 venues se joindre aux habituelles Formule Ford de la période 1967/1981.

Exceptionnellement, leurs pilotes disputeront les deux courses sur la seule journée du samedi, la remise des prix du Challenge étant programmée le soir même dans le showroom du team Larbre Compétition.

 

Qualifs : A l’heure de la dernière séance

Dès l’entame des essais qualificatifs, le vendredi en fin d’après-midi, chacun reprend ses marques avec ce tracé de 3,729 km généralement apprécié de la majorité des pilotes. Sans attendre, un face à face sans concession s’y engage entre François Belle (Lola T540 E) et Guillaume Blancardi (Van Diemen RF80), de retour après son absence de Nogaro. Dominateurs, les deux hommes passent le cap du quart d’heure de séance dans cet ordre, séparés par 2/10 de seconde. Suivent alors Marc Faggionato (Lola T540 E), Gislain Genecand (Crosslé 30F) et Alain Girardet (Crosslé 25F).

Les choses s’accélèrent encore au cours des dix dernières minutes et c’est finalement à François Belle que revient le dernier mot au prix d’un chrono exceptionnel dans son dernier tour. Guillaume Blancardi est repoussé à une demie seconde et Gislain Genecand, bien revenu en fin de séance, à plus d’une seconde pleine !

Derrière Alain Girardet et Marc Faggionato, Xavier Michel (Crosslé 32F) s’invite au sixième rang, juste devant Bernard Richard (Lotus 69), déjà leader de la classe A et bien décidé à y rester tout au long des deux courses. A son niveau, c’est le titre de la catégorie qui se joue face à Brady Beltramelli (Russel Alexis Mk14), pour lequel le week-end débute de bien mauvaise façon. Privé de tout chrono à cause d’un moteur cassé dès le premier tour il devra s’élancer du fond de grille.

Toujours en classe A, Bernard Richard est suivi de Régis Prévost (Mc Namara FCA Mk3), à 6/10, puis de Didier Mantz (Jomo JMR7) et Felix Godard (Merlyn Mk20 S). Auteur du troisième chrono sur la piste, l’Anglais Alan Crocker (Ray F72) en perd le bénéfice pour avoir enfreint la règlementation en regagnant sa structure au cours de la séance.

Côté F3 1000, où l’on roule au Val de Vienne pour la toute première fois, le Suisse Christoph Widmer (Brabham BT18 A) annonce la couleur en devançant les deux autres prétendants au titre, François Derossi (Chevron B17) et Thierry Gallo (Tecno 67).

 

Course 1 : Hardi Girardet

Le samedi matin, François Belle et Guillaume Blancardi ne profitent guère de leur position en première ligne au lancement de la course 1. Mieux partis sur une piste humide, Gislain Genecand et son compatriote suisse Alain Girardet bouclent le premier tour devant eux. Dès le passage suivant, ce dernier s’empare du commandement, tandis que François Belle et Guillaume Blancardi reviennent immédiatement dans son sillage. Gislain Genecand peu à peu décroché, c’est dans le trio de tête que l’on va rapidement devoir chercher le futur vainqueur.

Inséparables, les trois hommes franchissent la mi-course dans un ordre inchangé, puis Guillaume Blancardi s’offre une brève apparition en tête à deux tours de l’arrivée, avant que l’ordre initial ne soir aussitôt rétabli. Finalement groupés en une petite seconde sous le damier, Alain Girardet, François Belle et Guillaume Blancardi forment le tiercé gagnant de la matinée à l’issue d’une bataille de tous les instants.

Derrière Gislain Genecand, quatrième en solitaire, Marc Faggionato rend une quarantaine de secondes au vainqueur sur la ligne d’arrivée, sans jamais avoir laissé Xavier Michel et Jean-Jacques Deverly (Lola T540) mettre sa cinquième place en péril.

Leader de bout en bout, Bernard Richard remplit son contrat en remportant la classe A loin devant Brady Beltramelli, superbement remonté du fond de grille et auteur au passage des meilleurs chronos de la catégorie. Retardé à la mi-course pour avoir effectué son drive through (départ anticipé) Régis Prévost après avoir dépassé Alan Crocker (Ray F 72) complète le podium.

Classé entre eux au général, Ludovic Ingwiller s’offre un satisfaisant top 10 au volant de sa Van Diemen RF78 de classe B.

Logiquement parti en tête des F3, Christoph Widmer abandonne vite ses prérogatives à Thierry Gallo, qui va s’incliner face à François Derossi peu de temps après. Sans plus d’inquiétudes, le pilote de la Chevron regagne l’arrivée avec une demi-minute d’avance sur le Marseillais.

 

Course 2 : Brillant Blancardi

Sept heures plus tard, tout ce beau monde repart au combat dans l’ultime course du Challenge 2017. Et une fois encore, François Belle et Guillaume Blancardi s’y montrent les plus entreprenants. A mi-course, cet infernal duo précède Gislain Genecand, qui va ensuite effectuer une sortie de piste rédhibitoire à trois tours de l’arrivée, Xavier Michel et Alain Girardet, retardé par un passage express dans un bac.

Bien décidé à finir le challenge en beauté, Guillaume Blancardi porte une attaque décisive dans l’avant dernier tour et remporte ainsi cette dernière course devant François Belle, déclaré vainqueur 2017 du Trophée Motul (la classe B).

Pour le gain de la troisième marche du podium, Alain Girardet reprend l’avantage sur Xavier Michel en vue de l’arrivée, tandis que Bernard Richard, impérial, se permet d’accrocher la cinquième place absolue devant tous les autres représentants de la classe B.

Le Gardois s’impose ainsi une nouvelle fois en classe A devant Brady Beltramelli et Régis Prévost, pointés dans la même seconde sur la ligne d’arrivée, et remporte définitivement le Trophée Jo Siffert Swiss Watches 2017.

Avec plus de réussite qu’en course 1, Christophe Widmer en fait de même du côté des Formule 3 en ralliant le damier devant François Derossi et Thierry Gallo

La journée s’achève dans la bonne humeur de la remise des prix annuelle, précédent, pour les couche-tard, une longue nuit de fête…

Hors Challenge, bon nombre d’entre eux se retrouveront les 28/29 octobre sur le circuit portugais de Portimao pour avoir le plaisir d’y effectuer une ultime sortie avant la trêve hivernale.

 

Les PHOTOS :

 

Ambiance, paddock, pit-lane

 

Essais et courses

 

Podiums

 

Les RESULTATS :

 

logo_2013_couleur fond noirMotul

Pour tout savoir sur les résultats de cette manche poitevine du Challenge 2017, cliquez ICI

Pas de commentaire à "Historic'Tour Val de Vienne : Compte rendu, photos et résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées