Historic Tour Val de Vienne 2021 : Compte rendu, Photos et Résultats

Textes de Jacques Furet – Photos d’Hugues Laroche et Michel Naquet

 

Le COMPTE RENDU :

 

Genecand en démonstration

Après l’étape de Dijon-Prenois la campagne estivale se poursuit sur le circuit Val de Vienne, l’une des destinations les plus fréquentes de l’Historic Tour. L’endroit est toujours aussi accueillant, la piste de 3,7 km technique à souhait, mais en cette semaine de rentrée des classes le moment n’est pas forcément favorable à une participation record.

Passées les habituelles séances d’essais privés, ils sont finalement 21 pilotes à répondre présent à cette nouvelle manche du Challenge. Parmi eux, un nouveau venu, Yves Le Tilly, sur la Van Diemen RF81 de Bruno Rouillé (Accel Moteur). Les autres ont leurs habitudes en Formule Ford, qu’ils aient précédemment défendu leurs chances à Dijon, ou non comme Simon Davey (Van Diemen RF80), Bernard Richard (Crosslé 30F), Jean-François Bourgeois (Hawke DL19) ou Jean-Michel Clerc (Merlyn MK20).

 

Qualifs : Genecand avant la pluie

Le vendredi en fin d’après-midi la météo s’annonce incertaine à l’heure où les pilotes du Challenge entament leurs qualifs. Au cap des dix minutes, Eric Lecluse (Lotus 61F) s’offre le luxe d’apparaitre à la cime du classement devant Stéphane Brunetti (Merlyn MK20) et Gislain Genecand (Crosslé 25F).

Une fête de courte durée, car ce dernier se décide à réagir et sort un « 1’49’’276 » que personne ne parviendra à approcher au cours des dix dernières minutes de la séance. Il est vrai qu’une pluie fine commence à humidifier les trajectoires et à rendre cette mission impossible.

Malgré ses ultimes efforts, François Belle (Lola 540E) échoue à 1’’6 du Suisse en précédant Stéphane Brunetti et un excellent Bernard Richard. Un moment crédité du deuxième chrono, Jean-Jacques Deverly (Lola T540E) est finalement relégué en troisième ligne aux côtés d’Eric Lecluse.

Ce dernier est le dauphin de Stéphane Brunetti dans une classe A où le Néo-Zélandais Alan Crocker complète le tiercé gagnant du jour.

Loin de ces têtes d’affiche, l’Allemand Kai Schülter ferme la marche au volant de son originale Tecno, tandis que Vincent Missistrano, dans le bac suite à un tête à queue à la sortie de la ligne droite, est privé du moindre chrono.

 

Course 1 : Un duo de choc

 

 

A l’heure de la première course, le lendemain après-midi, les risques de pluie ne sont plus d’actualité et les favoris au rendez-vous. Comme on pouvait s’y attendre, Gislain Genecand et François Belle s’enfuient en tête dès les premiers tours en laissant à d’autres la difficulté de se frayer un chemin dans le peloton.

Bernard Richard, dans le top 5 au bout de deux tours, en fait rapidement les frais. Bousculé à deux reprises, le voilà contraint à une longue course poursuite. Du côté de Ludovic Ingwiller (Van Diemen RF78), cinquième au premier passage, c’est un départ anticipé qui lui vaut d’être sanctionné par un drive through. Enfin, le sort le plus cruel est infligé à Jean-Jacques Deverly. Triangle de suspension brisé, sa Lola l’abandonne au bout d’un seul tour !

La mi-course atteinte, Gislain Genecand et François Belle roulent toujours en formation serrée avec une colossale avance sur leurs poursuivants immédiats. En pleine bagarre pour la troisième place, Stéphane Brunetti et Alan Crocker sont déjà à 17’’ du duo de tête !

Par la suite, Gislain Genecand parvient à se défaire de François Belle et finit par prendre quelques longueurs d’avance en vue du drapeau à damier. L’issue du duel pour la troisième marche du podium semble plus incertaine, mais Alan Crocker part à la faute en fin de course, laissant son adversaire rejoindre l’arrivée en solitaire.

Troisième homme de la classe A, Eric Lecluse finit cinquième sur la ligne d’arrivée, une fraction de seconde devant Bernard Richard, auteur d’une formidable remontée depuis la dernière place. Frédéric Bourdat (Van Diemen RF73) briguait lui aussi une place à ce niveau avant de perdre un temps précieux près du but.

Au final, le top 10 accueille également Paul McMorran (Crosslé 20F), Keith Davey, Régis Prévost (Mc Namara FCA Mk3), de retour après avoir été privé des courses de Dijon, et l’Ibérique Federico Sanchez Bedoya (Crosslé 16F).

 

Course 2 : Brunetti double la mise en classe A

Il est conseillé d’être plutôt du matin pour aborder au mieux la course 2, dont la pré-grille est programmée à 8h20 ! Un réveil en fanfare dont François Belle s’accommode à la perfection en bouclant les quatre premiers tours en tête.

Comme on peut facilement l’imaginer, Gislain Genecand est dans ses roues et finit par prendre l’ascendant au cinquième passage. Troisième, Stéphane Brunetti tente en vain de s’accrocher à leur rythme, tandis que le reste du peloton de tête emmené par Alan Crocker, Eric Lecluse et Keith Davey est déjà distancé.

A ce stade, la course de Bernard Richard, lâché par son levier de vitesse, est déjà terminée, alors que Frédéric Bourdat doit effectuer un Drive Through pour avoir anticipé le départ.

Devant, Gislain Genecand tient bon et se charge de rejouer la scène de la veille. Décidemment imprenable, le pilote suisse réussit nouvelle fois à se mettre hors de portée de François Belle, avant qu’un drapeau rouge n’impose une arrivée prématurée. La conséquence d’un accrochage entre Frédéric Bourdat et Régis Prévost.

Comme le samedi, Stéphane Brunetti termine ainsi la course esseulé à la troisième place et à nouveau en lauréat de la classe A, loin devant Ludovic Ingwiller et Alan Crocker, en pleine bagarre à l’instant de l’interruption de la course.

Michel Dupont (Dulon LD4) entre cette fois dans le top 10, tandis que Vincent Missistrano, bien remonté, rate cet objectif pour moins de trois dixièmes de seconde.

La suite se déroulera en Auvergne, du côté de Charade, à l’occasion d’une manche particulière, attendue et redoutée tout à la fois.

 

Les PHOTOS :

 

Ambiance, paddock, pré-grille, pit-lane (Hugues Laroche)

Essais et courses (Hugues Laroche)

Podiums (Hugues Laroche)

Ambiance, paddock, pré-grille, pit-lane (Michel Naquet)

Essais et courses (Michel Naquet)

Podiums (Michel Naquet)

Les RÉSULTATS :

 

Bandeau sodipneu largeMotul

Pour tout savoir sur les résultats de cette manche viennoise du Challenge 2021, cliquez ICI

No Replies to "Historic Tour Val de Vienne 2021 : Compte rendu, Photos et Résultats"


    Got something to say?

    Some html is OK