Historic’Tour Paul Ricard : Compte rendu, photos et résultats

Affiche

Textes de Jacques Furet – Photos de Guy Pawlak

 

Le COMPTE RENDU :  Les Ford démarrent Fort !

 La Une

 

Au sortir de cinq longs mois de pause, le Challenge Formula Ford Historic est de retour. Pour fêter au mieux ce week-end de retrouvailles, rendez-vous est pris avec l’une des plus belles destinations qui soit : le circuit Paul Ricard en « version longue ». Un fameux 5,8 km déjà prêt à accueillir le prochain GP de France F1 avec son enrobé neuf et ses quelques retouches de tracé.

Les pilotes de F3 1000 cm3 également conviés à partager sa double course, le Challenge réunit ainsi 36 monoplaces, soit l’un des deux plateaux les plus fournis de tout le meeting. Que demander de plus pour une entame de saison idéale ?

 

Qualifs : Le roi Richard 

A peine la séance d’essais qualificatifs lancée, Gislain Genecand sonne la charge. De retour au volant de son ancienne Lola T340, le Suisse est le premier à hisser son nom au sommet de la hiérarchie. Bien évidemment, François Belle (Lola T540E) est à l’affût. A mi-séance, il sort un super chrono de sa manche et semble déjà prendre une sérieuse option sur la pole. Rien ne serait plus étonnant, mais un troisième larron n’a pas dit son dernier mot.

IMG_0201

Bernard Richard – Lotus 69 F

Véloce comme jamais, Bernard Richard crée la surprise dans les cinq dernières minutes en plaçant sa Lotus 69F en tête. François Belle réplique, grignote quelques dixièmes sur son retard mais doit s’avouer vaincu. Pour 86/1000e de seconde, le Gardois conserve l’avantage. Chapeau l’artiste !

IMG_0130

François Belle – Lola T 540 E

Gislain Genecand, repoussé à 7/10, doit se contenter du troisième chrono des Formule Ford, ce qui lui donnera l’occasion de partager la deuxième ligne de la grille de départ avec François Derossi (Chevron B17), le plus rapide des neufs pilotes de F3 en lice, Thierry Gallo (Tecno 67) ayant dû renoncer suite à une panne d’allumage.

Au seul classement des Formule Ford, Xavier Michel complète le quatuor majeur à bord de sa Crosslé 32F, suivi de l’Anglais Alan Crocker (Ray F72), de Yannick Verhille (Crosslé 25F), du presque débutant en « FF » Laurent Majou (Van Diemen RF81 ex Ghio), de Brady Beltramelli (Russel Alexis Mk14), Jean-Jacques Deverly (Lola T540E) et l’Italien Giovanni Romagnioli Sacchi (Crosslé 32F), en nette progression.

Une fois n’est pas coutume, la classe A (1967-1973) fournit le « poleman », Bernard Richard y distançant Alan Crocker et Brady Beltramelli.

Didier Mantz (Jomo JMR7) et Régis Prévost (McNamara FCA Mk3), victimes de problèmes moteur, partiront respectivement de la 26ème et 27ème position sur la grille.

IMG_0213

Un pilote britannique de plus dans le Challenge Formula Ford Historic France : William (Bill) Cowing et sa très belle Ginetta G 18 de 1969

Grille de départ qui s’enrichira également de quelques nouveaux venus dans le Challenge, à l’instar du local Olivier Chanoine (Merlyn MK11), de l’Anglais William Cowing (Ginetta G18), du Belge Michel Dupont (Dulon LD4), venu rejoindre son compatriote Eric Lecluse, et de David Binisti (Merlyn Mk20).

 

Course 1 : Quand Genecand attend

Le samedi en début d’après-midi la première course de la saison démarre sur un coup de théâtre. Peut-être victime d’un surcroît de pression, l’étonnant « poleman » Bernard Richard part à la faute tout seul dès le premier tour. Surgit de sa deuxième ligne, Gislain Genecand en profite pour boucler ce premier passage en leader devant François Belle, François Derossi et Xavier Michel.

IMG_0227

François Belle (Lola T 540 E) devant Le suisse Gislain Genecand (Lola T 340). L’ordre sera inversé à l’arrivée de cette 1ère course

Et comme on pouvait s’y attendre, s’engage alors un long duel entre François Belle, passé au commandement dès le deuxième tour, et son rival helvète. Inséparables, les deux hommes sont toujours roues dans roues à la mi-course, suivis à quatre secondes de l’autre duo que forment François Derossi et Xavier Michel. Plus loin, Bernard Richard, déjà septième, cravache pour combler son retard.

Les positions sont bien établies et comme tout le laisse présager, la victoire va se décider dans le neuvième et dernier tour. Gislain Genecand y porte attaque décisive sur son rival et coupe la ligne d’arrivée avec moins d’une demi-seconde d’avance. « J’ai tout donné, sans rien calculer ! Le fait de remonter sur des attardés m’a aidé à surprendre François dans ce dernier tour », raconte le premier vainqueur de l’année, avant de pronostiquer… « La revanche de demain sera saignante ! ».

DEP__LCA_FFH_CC_9

Xavier Michel (Crosslé 32 F) devançant Jean Jacques Deverly (Lola T 540 E) et Brady Beltramelli ( Russell Alexis Mk 14)

Solide troisième homme de cette course, Xavier Michel complète le podium en franchissant l’arrivée avec moins de dix secondes de passif. François Derossi, net dominateur dans le clan des F3, suit un peu plus loin, précédant un groupe de cinq pilotes de Formule Ford entre lesquels la bataille a fait rage jusqu’aux derniers instants. Joliment remonté après sa bévue du départ, Bernard Richard y obtient le dernier mot face à Alan Crocker, Jean-Jacques Deverly, Laurent Majou et Brady Beltramelli. L’auteur de la pole remporte du même coup la classe A (Trophée Avon Tyres) devant le Britannique et le jeune Troyen, le plus jeune du plateau (21 ans) sur la voiture la plus ancienne (une Russell Alexis de 1967).

GRP__LCA_FFH_CC_45

Alan Crocker (Ray F 72) précédant Brady Beltramelli (Russell Alexis Mk 14) et Laurent Majou Rossinoer (Van Diemen RF 81)

Dans le seul classement des Formule Ford, Guy James (Crosslé 35F) et Ludovic Ingwiller (Van Diemen RF78) complètent le top 10 de ce samedi.

IMG_0262

Le podium de la classe B (Challenge Motul) mais également du scratch.  Le suisse Gislain Genecand vainqueur accompagné de Francois Belle (2nd à gch) et de Xavier Michel (3ème à dr)

IMG_0263

Podium du Trophée Avon Tyres (Classe A – 1967/1973). Bernard Richard entouré de l’anglo-néo-zélandais Alan Crocker (2nd à gch) et de Brady Beltramelli (3ème à dr)

 

Course 2 : Belle se rebelle

24 heures plus tard, la seconde course débute de façon encore très agitée. Dès le premier tour, un accrochage élimine prématurément Gislain Genecand, Bernard Richard. Alan Crocker abandonnant également a cause de ses freins défaillants. Le premier prévoyait une revanche « saignante, les faits lui ont malheureusement donné raison !

Après deux tours bouclés derrière la voiture de sécurité, les débats reprennent de plus belle avec un trio de tête composé de Xavier Michel, François Belle et Brady Beltramelli. Un ordre très provisoire. Dès le passage suivant, le pilote Palmyr reprend les commandes, alors que le malheureux Brady finit par jeter l’éponge, colonne de direction cassée.

IMG_0349

Départ de la deuxième course. François Belle – Lola T 540 E (2nd) et Xavier Michel Crosslé 32 F (3ème) sur la grille

Dès lors, François Belle met le dernier tiers de la course à profit pour contenir les velléités de Xavier Michel, tandis que François Derossi termine dans le sillage direct des deux hommes. Superbement remonté aux fils des tours, Yannick Verhille prend la quatrième place, trouvant ainsi matière à consolation après son abandon de la veille.

DEP__LCA_FFH_CC_26

Le début d’une fantastique remontée qui le verra terminer à la 3ème place de cette course pour Yannick Verhille (Crosslé 30 F) alors derrière la très belle Merlyn Mk 11 A d’Olivier Chanoine

Au niveau ses seuls pilotes de « FF », suivent sur la ligne d’arrivée, Laurent Majou, Jean-Jacques Deverly, qui perd une possible place sur le podium dans le dernier tour, Guy James, Didier Mantz, Ludovic Ingwiller et Régis Prévost. En classe A, les trois premiers du samedi éliminés d’entrée de jeu, les évènements tournent immédiatement en faveur de Didier Mantz qui ne sera jamais rejoint. Régis Prévost termine à une dizaine de secondes, laissant à Julien Naveau (Hawke DL2B) le soin de compléter le podium du jour.

IMG_0360

Podium du Challenge Motul (classe B : 1974-1981). Le vainqueur François Belle entouré de Xavier Michel (2nd à gch) et de Yannick Verhille (3ème à dr)

IMG_0364

Podium du Trophée Avon (classe A : 1967-173). Didier Mantz accompagné de Régis Prévost (2nd à gch) et de Julien Niveau (3ème à dr)

IMG_0365

Podium de l’Historic F3 1000 cc European Trophy : le Français François Derossi accompagné du Suisse Christoph Widmer et du Britannique James (Jim) Timms (81 ans)

François Belle, victorieux de cette deuxième course, en profite pour prendre la tête du Challenge Motul (classe B : 1974-1981) mais également du Championnat de France Historique des Circuits.

Tous ont maintenant rendez-vous avec le circuit de Dijon Prenois, qui accueillera l’acte 2 du Challenge, du 4 au 6 mai prochains.

 

Les PHOTOS :

 

  Essais et courses

 

Piste

 

Photos Georges Ravel

 

 Ambiance, paddock, pit-lane

 

 Podiums

 

 

Les RESULTATS :

 

Bandeau sodipneu largeMotul

Pour tout savoir sur les résultats de cette manche varoise du Challenge 2018, cliquez ICI

Pas de commentaire à "Historic'Tour Paul Ricard : Compte rendu, photos et résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées