3èmes Coupes de Bresse Historiques

Circuit de Bresse, les 16 & 17 mai 2009
Texte Floriane Bueno
Photos Hugues Mallet

Deuxième meeting de la Série FFSA Véhicules Historiques, réunissant, à l’exception des Maxi 1000, l’intégralité des plateaux composants de cette Série.
Première apparition de la saison 2009 pour Bernard Pesenti sur sa magnifique Lotus 59, de Jean Pierre Peter sur la Van Diemen RF 81 du blessé (poigné cassé… à cheval) Xavier Michel et de Daniel Reynaud sur son habituelle Van Diemen RF 79.
Essais qualificatifs:
Malgré le temps pluvieux de la veille, c’est un soleil radieux qui accueille la séance d’essais qualificatifs du meeting de Bresse. Seulement 16 concurrents sur les 17 engagés prendront le départ depuis la pré-grille, Olivier Dumas manquant à l’appel. Ce dernier rattrapera le peloton peu de temps après et rejoint ces adversaires depuis les stands. Un peu d’huile se répandit sur la piste la séance fut ralentie sur un tour par un Full Yellow. Cela n’empêcha pas quelques tête à queue, pour Béatrice Cibien et Daniel Reynaud notamment. Laurent Verzaux perd le contrôle et atterrit dans l’herbe, arrachant son capot avant au passage, il se voit obligé de rentrer aux stands. De même Bernard Guévin suite à un problème technique, se retrouve arrêté sur la piste à quelques minutes de la fin de la séance. Au final, c’est Pierre Alain Lombardi qui prendra encore une fois la pôle position. Derrière lui, on retrouve Jean-Pierre Peter, Philippe Poude signe le troisième temps, devant Daniel Reynaud, Gérard Delprat et Bernard Pesenti, au volant de sa nouvelle Lotus 59, appartenant désormais au groupe A.
Course 1:
Cette fois-ci tous les participants sont présents sur la grille de départ, par le même temps estival que le matin. Malheureusement, Jérôme Peyrat en restera là suite à un incident technique, il ne pourra prendre part à la course. Au départ, Pierre Alain Lombardi prend immédiatement la tête du peloton, Jean-Pierre Peter fait un bon départ mais perd rapidement sa seconde place au profit de Philippe Poude. Bernard Pesenti partit 6e prend d’entrée de jeu la cinquième place à Gérard Delprat. À l’inverse, Daniel Reynaud perd quelques places dés le départ et boucle son premier tour en huitième position. L’unique pilote féminine du plateau, Béatrice Cibien, enchaîne deux tête -à-queue sur le premier tour, et se retrouve en avant dernière position. Devant, Régis Prévost passe devant Bernard Pesenti et attaque la voiture numéro 25 de François Pidoux. S’en suit une bataille acharnée entre les trois pilotes. La malheureuse Béatrice Cibien s’immobilise moteur cassé dans la courbe des Pasquiers et ne peut repartir. Les concurrents seront ralentis sur quelques tours sous Safety Car et drapeaux jaunes. Lorsque la course reprend enfin son rythme, Olivier Dumas double Daniel Reynaud, et nos trois lutteurs pour les 4e, 5e et 6e places reprennent leur combat. Juste derrière eux, Gérard Delprat fait un écart et se retrouve arrêté en bord de piste. Il parviendra à reprendre la course mais en 14e position. Après que Laurent Verzaux, désormais dixième, ait effectué un tête à queue, Éric Filhine Tresarrieu et Bernard Guévin atterrissent tout deux dans l’herbe. Si le premier repart aussitôt, il faudra un peu plus de temps au second pour reprendre la course. Laurent Verzaux remonte de la queue de peloton et dépasse Éric Filhine Tresarrieu, alors que Daniel Reynaud récupère sa 6e place au prés d’Olivier Dumas, et restant sur sa lancé, double aussi Régis Prévost, se plaçant 5e. Dans la bataille, Bernard Pesenti fait une faute et perd deux places, se retrouvant derrière Olivier Dumas. À seulement un tour de l’arrivée, Bernard Guévin rentre aux stands, et la voiture numéro 8 de Xavier Rascagnères refuse de redémarrer après un tête à queue. C’est donc à nouveau Pierre Alain Lombardi qui monte sur la première marche du podium, suivi de Philippe Poude et de Jean-Pierre Peter. Pour le classement A, Bernard Pesenti remporte la victoire, devant Laurent Verzaux et Jean Mercier, champion du classement C.
Sympathique dîner au restaurant la Gotte à Sagy chez le non moins sympathique William Longeret.
Course 2:
Ayant réparé ses soucis de la veille, Jérôme Peyrat prend place sur la grille de départ, en dernière ligne. À l’inverse, Béatrice Cibien se voit obligée de déclarer forfait. Sur la grille de départ, François Pidoux, numéro 25 glisse de quelques centimètres avant l’extinction des feux et écope d’un Drive Trough. Il prendra néanmoins un bon départ, passant Jean-Pierre Peter dans le premier tour, mais ce dernier reprendra sa place à la première occasion.
Obligé de passer par les stands, François Pidoux se retrouvera alors à la quatorzième place. De son côté, Régis Prévost a doublé Daniel Reynaud dés le départ, il se trouve donc à la quatrième place. Jérôme Peyrat, partit dernier prend cinq places d’entrée de jeu. En tête Pierre-Alain Lombardi garde sa première place, suivit par Philippe Poude, tout deux creusent rapidement l’écart avec le reste du peloton. Gérard Delprat, partit dixième, double Didier Mantz et remonte jusque derrière Bernard Pesenti. S’en suit une longue et belle bagarre, menée par Régis Prévost et impliquant Bernard Pesenti, Olivier Dumas, Gérard Delprat et Daniel Reynaud. Poursuivant son ascension, Jérôme Peyrat rejoint le petit groupe de combattants. Didier Mantz remontera également et se place derrière Daniel Reynaud. Malheureusement, il sortira de la piste un peu violemment et ne pourra reprendre la course. Daniel Reynaud effectue un tête à queue et perd une place, il est rattrapé par François Pidoux. Régis Prévost, qui avait perdu sa quatrième place repasse devant Bernard Pesenti. Ce dernier fait un écart et se retrouve en septième position, derrière Gérard Delprat. On assistera à une très belle dispute jusqu’à la ligne d’arrivée, opposant Régis Prévost et Gérard Delprat, Olivier Dumas et Bernard Pesenti. Sur le podium, nous retrouvons le même trio qu’à la première course, avec Pierre-Alain Lombardi en vainqueur, suivit de Philippe Poude et de Jean-Pierre Peter, Régis Prévost finissant à la plus mauvaise place, la 4e. Pour le classement A, Bernard Pesenti l’emporte, devant Jérôme Peyrat et Laurent Verzaux.
Nouveau pique-nique offert par GT2i. Un très bon buffet, servi qui plus est.
Puis nous quittâmes le circuit pour un long break (8 semaines) avant de nous retrouver, les 11 et 12 juillet prochains sur le circuit de Nevers Magny-Cours pour le beau meeting des Masters Racing Series.

Pas de commentaire à " 3èmes Coupes de Bresse Historiques"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées