TEMPORADAS de ALCARRAS : Compte rendu et résultats

Le 7 juillet 2012

Textes : Gérard DELPRAT

Photos : Christine VILLALON

 

Alors qu’une bonne partie de la France était sous la pluie (Au Mans Classic par exemple), la Formula Ford Historic s’était donnée rendez-vous en Espagne sur le circuit d’Alcarras. Si le soleil était bien là, la température est toujours restée supportable et la piscine du circuit a permis d’éviter toute surchauffe. Le programme était concentré sur le samedi avec 2 séances d’essais libres et 2 d’essais chrono le matin puis 2 courses en fin d’après-midi (17h30 et 19h).

 

ESSAIS LIBRES :

La plupart des pilotes découvraient un circuit très technique, tournant en sens inverse des aiguilles d’une montre, ajoutant montées et descentes aux habituels virages ainsi que brusques changements d’appui exigeants pour la voiture comme pour le pilote. En conséquence, dès la première séance d’essais libres, Jean-Pierre Peter, Gérard Delprat et même Pierre-Alain Lombardi ont le cœur au bord des lèvres en descendant de leur monoplace.

Si pour Jean-Pierre et Pierre-Alain les choses iront en s’améliorant, pour Gérard Delprat (Lola T 540) un malaise de voiture (problème de lubrification) s’ajoutera à celui du pilote qui n’ira pas plus loin que la première séance d’essai chrono.

A noter le retour de François Bugat (Royale RP 24) (dont le fils fera les essais libres), de Jean-Jacques Deverly (Van Diemen RF 79) et de Jean Mercier (Grac MT 14 FF) qui étaient absents à Spa. Arrivée d’un nouveau jeune pilote, Alexandre Fournier (18 ans dans quelques jours) qui participe déjà à des compétitions de 4×4 avec Jean-Jacques Deverly qui l’a entrainé dans l’aventure Formule Ford. Il pilotera l’habituelle Royale RP 21 de Didier Mantz qui lui héritera de la Merlyn Mk 29 B cette année dévolue à Michel Guégan.

 

ESSAIS QUALIFICATIFS :

Bénéficiant de 2 séances d’essais chrono, il était convenu que la première déterminerait la grille de la course 1 et la seconde celle de la course 2.

Au terme des 2 séances, on retrouve en première ligne Alain Girardet (Van Diemen RF 79) et Pierre-Alain Lombardi (Lola T 540)séparés par moins d’un dixième pour la qualif 1 et de presque 1 seconde pour la qualif 2.

Belle performance d’Alexandre Fournier qui se hisse même à la 3ème place de la qualif 1, à moins d’une seconde de Pierre-Alain Lombardi. Pas mal pour un début.

Jean-Jacques Deverly, Laurent Courrègelongue (Van Diemen RF 80) et Jean Dionisotti sont juste derrière avec des temps très voisins.

En catégorie A, Joao Paolo Campos Costa (Merlyn Mk 24) réalise le meilleur chrono devant Jean-Jacques Cantounat (Royale RP 16) et Jean-Pierre Peter (Lotus 59 F).

La deuxième séance d’essai se terminant vers 12h30, les voitures sont abritées dans les boxes et les pilotes rejoignent le restaurant du circuit. Repas suivi au choix d’une sieste ou d’un bain dans la piscine ou même des deux car ce n’est que vers 17h qu’il faut remettre la combinaison pour le départ de la première course à 17h30.

 

COURSE 1 :

Afin d’épargner aussi bien les pilotes que les moteurs de toute éventuelle surchauffe, la pré-grille ne se met en place qu’à 17h20 et après un tour derrière le pace-car, le départ de la course est donné lancé.

Alain Girardet et Pierre-Alain Lombardi passent roue dans roue dès le premier tour, suivi d’Alexandre Fournier qui ne lâche pas sa 3ème place mais lâche ses poursuivants, Jean-Jacques Deverly, Laurent Courrègelongue, Jean Dionisotti et Didier Mantz qui se livrent pendant les 5 premiers tours une bataille virile mais correcte.

Si au 2ème tour Pierre-Alain a repris la tête, Alain Girardet reprend l’avantage dès le 3ème et gardera sa 1ère place jusqu’au bout malgré les efforts de son adversaire et néanmoins ami qui restera en embuscade permanente.

En catégorie A, Joao Campos Costa précède Jean-Jacques Cantounat et Jean-Pierre Peter et les tient en respect jusqu’à l’arrivée où ils monteront dans cet ordre sur le podium.

Pour le podium B, Alexandre Fournier sera le bien heureux 3ème pour sa première course derrière les 2 pilotes véloces et confirmés que sont Alain Girardet (1er) et Pierre-Alain Lombardi (2ème).

Laurent Courrègelongue termine à une belle 4ème place qui ne le remplit pourtant pas de joie car cela fait déjà plusieurs fois (trop de fois ?) qu’il reste au pied du podium.

L’heure qui sépare les 2 courses sera bien sûr mise à profit pour refaire les niveaux des monoplaces mais aussi pour de nombreux pilotes pour un rapide bain reconstituant dans la piscine. Luxe rare sur un circuit automobile, où, entre 2 courses, on a la possibilité de faire trempette.

 

COURSE 2 :

Après un départ lancé sans problème, c’est Pierre-Alain Lombardi qui passe en tête au premier tour devant Alain Girardet qui prendra la 1ère place dès le second tour pour ne plus la lâcher, creusant régulièrement l’écart sur son poursuivant.

Alexandre Fournier, un peu moins bien placé sur la grille de départ de cette 2ème course se hissera cependant à la 4ème place avant de devoir s’arrêter (accélérateur bloqué) au début de la ligne droite des stands. Décidément, il aura connu pour son premier meeting la joie d’un podium et la peine de l’abandon sur ennui mécanique. Mais comme tout le monde, il oubliera vite le mauvais côté de son expérience pour ne garder que le bon et nous le reverrons certainement un de ces jours sur un autre circuit.

Derrière les 2 leaders, Jean-Jacques Deverly garde sa 3ème place après s’être débarrassé de Jean Dionissotti, de Laurent Courrègelongue, de François Bugat et de Didier Mantz qui finira de justesse avec des pneus HS.

En catégorie A, on retrouve les mêmes qu’à la course 1 soit dans l’ordre Joao Paolo Campos Costa, Jean-Jacques Cantounat et Jean-Pierre Peter.

 

PADDOCKS :

Après l’effort….encore un effort puisqu’il faut libérer les boxes et ranger les monoplaces sur les remorques ou dans les camions avant le réconfort d’un apéro Team Cantounat et d’une paëlla sur la terrasse du restaurant du circuit avec soleil couchant sur la campagne Catalane.

Décidément les absents ont toujours tort.

Bonnes vacances et rendez-vous à Nogaro début septembre.

 

Les RESULTATS :

Pour les pilotes ainsi que les amateurs de statistiques détaillées, les Résultats du meeting sont disponibles en cliquant ICI !

Pas de commentaire à "TEMPORADAS de ALCARRAS : Compte rendu et résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées