Historic’Tour Ledenon : Compte Rendu, Photos et Résultats

affiches-hd-ledenon-bh1-210x297

Textes de Jacques Furet – Photos d’Hugues Mallet

 

Le COMPTE RENDU

 

De grands suisses nommés Genecand et Girardet

En ce week-end d’automne, le Challenge Formula Ford Historic France touche à sa fin. Conviés à se retrouver sur le circuit de Lédenon pour cet ultime épisode de la saison 2016, ses pilotes auront toute liberté de se mesurer sur ce tracé à forte personnalité, où montées et descentes se succèdent sur 3,1 km. Ils sont 28 à le rejoindre avec, pour certains, de très sérieuses ambitions à y assouvir : dans les deux classes, A et B, rien n’est joué quant à l’attribution du titre.

Particularité de cette dernière manche ; les deux courses se dérouleront le samedi, la remise des prix annuelle étant programmée le soir même sur le site voisin du Pont du Gard.

 

Qualifs : Waisler devant sa fenêtre

Bien que copieusement arrosée ce vendredi, la piste n’en présente plus guère de traces quand débute la séance d’essais qualificatifs. Xavier Michel (Crosslé 32F) y dégaine le premier, mais bien vite c’est une Lola T540 E du team local Palmyr, basé dans l’enceinte du circuit, qui s’empare du commandement. Au volant, le talentueux Laurent Waisler n’est autre que l’un de ses mécaniciens ! Autant dire qu’il connait les lieux à la perfection pour y travailler au quotidien…

_mg_6783

La suite de la séance est à sens unique. Au-dessus de la mêlée, le résident gardois domine nettement la concurrence, à commencer par Xavier Michel, qui se fait subtiliser le deuxième chrono par Alain Girardet (Lola T200) en toute fin de séance.

Lui aussi sociétaire de l’équipe locale, François Belle (Lola T 540 E) est crédité du quatrième temps, mais à plus d’une seconde. Suivent ensuite Stéphane Brunetti (Van Diemen RF79), le Suisse Christian Vaglio-Giors (Van Diemen) et Gislain Genecand (Crosslé 30F), en lutte avec François Belle pour le titre du Challenge Motul (la classe B).

Du côté du Trophée Jo Siffert Watches (la classe A), Alain Girardet (Lola T200) poursuit le même objectif face à Didier Mantz (Lotus 59). Et pour l’heure, l’avantage va, très largement, au pilote suisse, de loin le plus rapide de la classe dans cette « qualif ».

_mg_6815

Avec son quatrième temps, Didier Mantz doit également s’incliner face à Pierre-Alain Lombardi (Lola T200) et au Britannique Alan Crocker (Ray F72).

_mg_6722

Parmi les pigistes de l’étape, le pilote de la Dulon MP15 N°7 est paradoxalement l’un de ceux qui connait le mieux la piste. Pour sa traditionnelle apparition annuelle, Bernard Bondurand, le fils de la famille propriétaire des lieux, roule chez lui !

 

Course 1 : Genecand dans les prolongations

Samedi en fin de matinée, le match « aller » est à peine lancé qu’il perd l’un de ses meilleurs attaquants. Trahi par son moteur, François Belle est stoppé net dans son effort, tandis qu’Alain Girardet, gêné par sa manœuvre, part en tête-à-queue.

_mg_6142

Devant, Xavier Michel tient en respect le « poleman » Laurent Waisler, mais cela ne va pas durer. Au cinquième tour, le pilote Palmyr lui ravit le commandement et semble en mesure de creuser l’écart quand il part en tête-à-queue sur une trainée d’huile. C’est celle laissée par la Crosslé du leader Xavier Michel, lequel va bientôt devoir renoncer.

Tandis que les drapeaux jaunes sont de sortie, le temps de nettoyer une piste maculée d’huile, Gislain Genecand se retrouve au commandement devant Laurent Waisler, rapidement revenu vers la tête de la course. A deux tours de l’arrivée, il porte l’estocade et passe sous le damier en premier.

Une victoire éphémère ; dans sa remontée, le pilote a semble-t-il dépassé sous drapeaux jaunes, ce qui lui vaut d’écoper d’une lourde minute de pénalité.

_mg_6298

De sorte qu’au terme de cette course pour le moins débridée, Gislain Genecand récupère la victoire devant Alain Girardet. Troisième sur la piste, Stéphane Brunetti est lui aussi rétrogradé (à la septième place) pour n’avoir pas effectué le drive through qui lui était imposé. Jean-Jacques Deverly (Lola T540 E), Christian Vaglio-Giors, Pierre-Alain Lombardi et Alan Crocker progressent ainsi d’un rang dans le top 6.

_mg_6586

Du côté des locaux, Bernard Richard (Van Diemen RF79) entre dans les « dix », suivi un peu plus loin de Régis Prévost, douzième sur sa Mc Namara FCA MK3, et Bernard Bondurand, méritant quatorzième.

img_8416

 

Course 2 : A Michel le mot de la fin

En fin de journée, arrive enfin le moment de livrer la dernière bataille de l’année. Xavier Michel et François Belle condamnés à s’élancer du fond grille du fait de leur abandon en course 1, Alain Girardet saisit immédiatement sa chance devant Jean-Jacques Deverly et Christian Vaglio-Giors, rapidement contraint à l’abandon.

_mg_8508

A mi-course, notre pilote suisse est toujours leader, mais derrière lui la situation a bien changée. Blotti dans ses roues, Xavier Michel est déjà là, tandis que Gislain Genecand est lui aussi prêt à porter une attaque décisive. Dès lors, c’est une sévère lutte à trois qui s’instaure, les protagonistes échangeant leurs positions au fil des passages. A deux tours de la fin (de saison !), Xavier Michel s’empare définitivement du commandement, laissant ses rivaux s’expliquer jusqu’à l’arrivée pour le gain de la deuxième place, à l’avantage final d’Alain Girardet.

img_7429

Battu, Gislain Genecand n’a pas tout perdu, loin s’en faut : c’est bien lui le champion 2016 de la classe B (Challenge Motul, auquel reviendra le N°1 de la Formula Ford Historic la saison prochaine !

A une douzaine de secondes, François Belle termine quatrième, après avoir pris l’avantage sur Stéphane Brunetti, ralenti dans le dernier tour. Retardé par un tête-à-queue à mi-course alors qu’il était déjà revenu aux basques du trio de tête, Laurent Waisler échoue à une cinquième place qui ne reflète en rien son niveau de performance. Une fois encore, c’était bien lui le plus rapide en piste comme son meilleur tour en course l’atteste.

_mg_6300

Sur le front du Trophée Jo Siffert Watches (classe A), derrière l’intouchable Girardet, définitivement titré, Alan Crocker et Pierre-Alain Lombardi terminent au coude à coude, devant Didier Mantz et Régis Prévost, qui tient du même coup son « top 10 » à domicile.

img_9032

img_9059

Et comme promis, c’est dans les agapes, les rires et les récompenses de la remise des prix annuelle que cette saison pris fin, tard dans la nuit avec la fantastique Cécilia Pascal accompagnée par les très bons Nasty’s.

img_9200

Au titre des récompenses, en dehors des goodies habituels, Philippe Siffert (le fils du regretté grand pilote suisse Jo Siffert) avait doté cette remise des Prix de deux montres Jo Siffert Swiss Watches attribuées aux vainqueurs des deux classes.

img_9411

Mais généreusement Gislain Genecand l’a offerte à son mécanicien (également pilote) Bernard Richard tandis qu’Alain Girardet en a fait cadeau au doyen du Challenge le sympathique Jean Mercier, qui en fut très ému.

img_9391

La suite sera à vivre en 2017.

 

Les PHOTOS

 

Ambiance, Paddock, Pit-Lane

 

Essais et Courses

 

Podiums

Remise des Prix

 

Les RESULTATS

logo_2013_couleur fond noir

Motul

Pour tout connaître des résultats de ces 2 manches gardoises du Challenge Formula Ford Historic France 2016, cliquez ICI !

Pas de commentaire à "Historic'Tour Ledenon : Compte Rendu, Photos et Résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées