SPA SUMMER CLASSIC : Compte rendu et résultats

Logo summer 2014

27, 28 & 29 juin 2014

 

Textes de Silvio Cibien, Gérard Delprat et Régis Prévost

Photos de Gérard Delprat et Régis Prévost

Photos de course : Photo Classic Racing

 

LE COMPTE RENDU

 

Pour ce meeting, le circuit de Spa-Francorchamps permettant de mettre 52 monoplaces en piste nous faisons plateau commun avec l’Historic F3 European Trophy, nous retrouvant ainsi 42 engagés sur cette grille du Spa Summer Classic fort bien organisé par la société Roadbook d’Alain Defalle et Vincent Collard.

En Formula Ford Historic nous notons le retour du normand Marc Guilmin (Van Diemen RF 81) pour sa première course de la saison, son beau frère Emmanuel Leclère étant là qu’en simple spectateur suite a la casse de son moteur sortant de révision lors d’essais le week-end précédent.

Retour également du belge Serge Brison (Alexis Mk 15), des britanniques Stuart Dix (Cooper Chinook FF), Matthew Sturmer (Macon MR 8), et John Moulds (Crossle 20 F), déjà vus il y a 2 ans ainsi qu’à Porto l’an dernier. Première participation pour d’autres pilotes britanniques, Philip Walker (Crossle 16 F), Stephen King (Macon MR 8) et Simon Davey (Van Diemen RF 80) et du normand Alain Quéré sur la Vaney de Sirius Compétition.

Enfin, changement de monture pour Pierre Henri Mahul qui pilote désormais la Nike Mk 4 ex Michel Plaisant.

 

ESSAIS CHRONO

Temps superbe presque chaud et piste sèche.

Des conditions idéales pour les quelques pilotes qui ne connaissent pas encore ce magnifique circuit et qui vont vite apprécier la piste, ses virages mythiques et son cadre naturel.

P1010197

Peu de surprise au niveau des résultats.

En classe B, le trio suisse est en haut de tableau mais c’est Ghislain Génécand (Lola T 342) qui fait sa première pole devançant de peu le très performant Xavier Michel (Van Diemen RF 81).

Pierre-Alain Lombardi (Lola T 540) et Alain Girardet (Van Diemen RF 81) suivent dans cet ordre à 1 seconde du poleman.

P1010199

A noter, les performances de Jean-Martin Dubourdieu 5ème sur sa Van Diemen RF 81 et de Stéphane Brunetti 6ème sur une autre Van Diemen (RF 79) qui pourtant connaissent peu le circuit.

007-9894

Le belge Serge Brison (Alexis Mk15) devant Régis Prévost McNamara FCA Mk3

En classe A, le belge Serge Brison, dans son jardin, fait le meilleur temps devançant d’une seconde le britannique Stuart Dix et Régis Prévost (Mc Namara FCA Mk 3).

 

COURSE 1

Samedi nous retrouvons un temps « normal » pour Spa : ciel bas et pluie alternant crachin et fortes averses.

000-DEPART-1-1288

Gislain Génécand (Lola T340) – Pierre Alain Lombardi (Lola T540) – Xavier Michel et Alain Girardet (Van Diemen RF81)

Pour la course, on est proche du déluge avec une piste inondée et une visibilité nulle.

Pour des raisons de sécurité, le départ se fera sous “safety car” ce qui sera une autre source de problèmes : en raison de l’absence de visibilité certains pilotes ne sont pas restés en file mais se sont décalés soit à droite, soit à gauche et ont parfois passé

la ligne de départ légèrement avant la voiture les précédant. D’où de nombreuses pénalités de 30 secondes plus liées aux circonstances qu’à une action délibérée.

Un pilote ayant décidé d’y voir un peu mieux a même tellement ralenti avant la ligne de départ que le peloton a été scindé en 2 groupes distants de plusieurs centaines de mètres, ce qui n’a évidement pas aidé les pilotes du second paquet.

Dans ces conditions, les figures et problèmes seront nombreux : Alain Vignes ne dépassera pas le premier tour, Bernard Richard n’en bouclera que 3, Jean-Martin Dubourdieu perdra rapidement plusieurs places (têtes à queue), Béatrice Cibien (Van Diemen RF 80), pourtant bien remontée de la 29ème à la 20ème place, perdra son nez (de voiture) après une belle glissade et Gérard Delprat (Lola T 540) finira son week-end dans le mur de béton après avoir testé le tête à queue dans le virage de Blanchimont.

P1010161

Podium 100% suisse avant la pénalité infligée au vainqueur sur la piste (Alain Girardet – Pierre Alain Lombardi – Gislain Génécand)

A l’arrivée, Pierre-Alain Lombardi, Alain Girardet et Ghislain Génécand montent dans cet ordre sur le podium avant que Pierre-Alain Lombardi n’écope d’une pénalité de 30 secondes (suite aux problèmes de départ) qui le relègue à la 4ème place, Xavier Michel récupérant ainsi la troisième.

046-1263

Stuart Dix (Cooper Chinook) devant Régis Prévost (McNamara), derrière on distingue au milieu d’un nuage de pluie Gérard Delprat et sa Lola T 540

En classe A (Trophée Yacco), Serge Brison confirme sa parfaite connaissances des lieux et l’emporte devant Régis Prévost qui a réussi à surnager devant Stuart Dix.

P1010183

Podium Trophée Yacco : Régis Prévost (Fra) – Serge Brison (Bel) – Stuart Dix (GB)

 

COURSE 2

En fin de matinée un coin de ciel bleu laisse espérer une piste sèche. Espoir rapidement déçu après une nouvelle et violente averse.

P1010202

Le départ se fera donc sur piste humide même si la pluie a cessé.

Premier virage et premiers rebondissements en tête de course : si tout se passe bien pour Alain Girardet et Ghislain Génécand, Xavier Michel part en glisse alors qu’il est à l’intérieur

du virage de La Source et vient heurter Pierre-Alain Lombardi qui avait pourtant élargi son virage, Stéphane Brunetti évitant de justesse la touchette. Les 2 voitures impliquées devront s’arrêter après seulement 500 mètres de course.

Alain Girardet passe donc en tête à la fin du premier tour avec déjà quelques longueurs d’avance sur Ghislain Génécand suivi de près par Jean Dionisotti (Van Diemen RF 79). qui devra bientôt abandonner sur panne d’allumage. Dès lors, ce sont Jean-Jacques Deverly (Van Diemen RF 80) et Stéphane Brunetti qui vont s’expliquer derrière Alain Girardet seul et loin devant, Ghislain Génécand ayant perdu plusieurs places à cause d’un moteur au fonctionnement capricieux.

054-9907

Jean Michel Clerc (Lola T540) au milieu d’une meute de Van Diemen, Marc Guilmin (n°54), Michel Guégan (n°12) et Béatrice Cibien (n°68)

En classe A Régis Prévost tient tête à Start Dix suivi de Yannick Verhille (Lola T 200) qui se rapproche de ces 2 pilotes. Serge Brison, vainqueur de la première course, a du abandonner au bout de 3 tours suite à un accrochage avec Simon Davey dans le double gauche de Pouhon.

La piste séchant de plus en plus, le rythme s’accélère au point qu’en fin de course on retrouvera des temps proches de ceux des essais qualificatifs qui s’étaient déroulé sur le sec.

Le meilleur temps en piste sera réalisé par Stéphane Brunetti à l’avant dernier tour de la course alors qu’il bataille avec Jean-Jacques Deverly.

044-2563

Jean Jacques Deverly devant Stéphane Brunetti, tous deux sur Van Diemen RF 80 (n°44) et RF 79 (n°166)

Au final, on trouvera dans l’ordre sur le podium classe B (Challenge Roulnet) et scratch Alain Girardet, un habitué, Jean-Jacques Deverly, un revenant (c’est son premier podium de l’année) et Stéphane Brunetti qui signe lui son premier (et probablement pas le dernier) podium en Formule Ford Historic après quatre courses seulement. Manuel Béguinot (Crossle 30 F), plus en forme qu’à Pau et malgré un moteur récalcitrant prendra la 5ème place de cette classe derrière Gislain Génécand.

P1010210

Podium Challenge Roulnet : Jean Jacques Deverly – Alain Girardet – Stéphane Brunetti

En classe A (Trophée Yacco), Stuart Dix réussit à passer Régis Prévost dans le dernier tour, Yannick Verhille complétant le podium.

P1010211

Podium Trophée Yacco : Régis Prévost – Stuart Dix – Yannick Verhille

Après une trêve estivale bien méritée, rendez-vous à Nogaro, circuit toujours très apprécié dans une région qui ne l’est pas moins.

 

LES PHOTOS

Musée

 

Stands et pit lane

 

Courses

Photo Classic Racing

 

Podiums

 

LES RESULTATS

 

Logo Yacco

Logo Roulnet

Pour tout connaitre des résultats de ces 2 manches ardennaises du Challenge Formula Ford Historic France, cliquez ICI !

Pas de commentaire à "SPA SUMMER CLASSIC : Compte rendu et résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées