Historic’Tour Nogaro : Compte Rendu, Photos et Résultats

AFFICHES HD Nogaro BH1 210x297Textes de Jacques Furet – Photos d’Hugues Mallet

Le COMPTE RENDU

 

Un chaud dimanche de rentrée

img_9666

La météo estivale a beau jouer les prolongations en ce premier week-end de septembre, c’est bien de retour aux affaires dont il est question sur le circuit de Nogaro. Après quasiment trois mois de pause, le Challenge Formula Ford Historic y revient en piste dans le cadre habituel d’un meeting de l’Historic Tour. Signe d’une date peut-être un peu précoce vis-à-vis des périodes de congés et du télescopage avec la semaine de la «vraie » rentrée des classes, l’affiche réunie dans le Gers fait état d’un effectif plutôt réduit. Ils seront finalement 24 à profiter du circuit Paul Armagnac sous une chaleur accablante pour les hommes et les machines. Et comme de coutume, seuls les absents eurent tort de ne pas se prêter à cet exercice…

 

Qualifs : Genecand s’enfuit

img_5371

                                 Le suisse Gislain Genecand – Crosslé 30 F

Le samedi en fin de matinée, les chronos sont de sortie. Remonté comme à ses meilleurs jours, Xavier Michel (Crosslé 30F) se porte immédiatement en tête de la hiérarchie, prenant Gislain Genecand (Crosslé 30F) et François Belle (Lola T540) de vitesse. A mi-séance, le pilote de l’Eure tient toujours la corde, mais l’ami Genecand ne l’entend pas de cette façon et finit par prendre les devants et creuser un écart conséquent en fin de séance. Avec près de 9/10 de seconde d’avance sur Xavier Michel et François Belle, le verdict est sans appel !

img_7617

                               Xavier Michel – Crosslé 30 F et François Belle – Lola T 540 E

Malgré d’ultimes efforts dans les dernières minutes, Alain Girardet (Lola T200) échoue de peu derrière eux, laissant lui-même à une demie seconde Michel Ghio, de retour au volant de la Van Diemen RF81 « Senna Replica » ex Girardet.

img_9818

                 Jean Jacques Deverly – Lola T 540 E et Michel Ghio – Van Diemen RF 81

Suivent Jean-Jacques Deverly (Lola T540), Pierre-Alain Lombardi (Lola T200) et Didier Mantz, sur la jolie Lola 59 que lui prête Patrick Perrin. Ces deux derniers complètent le trio de tête de la classe A derrière Alain Girardet.

Crédité du neuvième temps le Kiwi Alan Crocker (Ray F72) relègue son compatriote Paul McMorran (Crosslé 25F) à près de deux secondes, tandis que l’anglo-italien Giovanni Romagnoli Sacchi intercale sa Crosslé 32F entre eux.

img_9886

                                      Alan Crocker – Ray F 72

En fond de grille, le toulousain Xavier Rascagnères est de retour avec pour mission d’étrenner l’ancienne Lotus 59 de Bernard Pesenti, remise en état par ses soins.

img_9706

          Xavier Rascagnères – Lotus 59 F.  Au fond Franck Chapuis – Royale RP 24

 

Course 1 : Michel à des ailes

Les deux courses étant programmées sur la seule journée du manche, la première d’entre elles s’élance « à la fraiche » sur un départ canon de Xavier Michel, qui boucle le premier tour en tête devant Gislain Genecand, François Belle et Alain Girardet. Jean-Michel Clerc (Merlyn MK20) est déjà hors-jeu, tout comme Julien Naveau (Hawke DL2B), auteur d’un sérieux envol au bout de la ligne droite de l’aéroport ! Il est vrai que Paul Mc Morran semble lui avoir quelque peu facilité la tâche.

img_5400

                                    Julien Naveau – Hawke DL 2B

Au cinquième passage, Xavier Michel donne toujours le tempo, alors qu’une neutralisation intervient suite au passage dans le bac de Paul McMorran à la sortie de la courbe Henri Oreiller et de la grosse quantité de graviers expédiée sur la piste qu’il a fallu balayer. Le « restart » ordonné, le pilote de la Crosslé poursuit son effort mais finit par laisser l’avantage à Gislain Genecand à trois tours de l’arrivée.

img_9717

                                      Gislain Genecand – Crosslé 30 F

Le duel se poursuit malgré tout entre eux, avant que Xavier Michel, guère en veine sur ce coup-là, ne soit ralenti par un fil de bougie défectueux dans l’ultime boucle. Restés au contact, François Belle et Alain Girardet en profitent pour le dépasser en vue du damier.

img_7615

Grosse bagarre entre Xavier Michel – Crosslé 30 F et François Belle – Lola T 540 suivis de près par Alain Girardet – Lola T 200

Auteur d’une course régulière, Michel Ghio termine cinquième à une dizaine de secondes, pour avoir résisté jusqu’au bout à Pierre-Alain Lombardi et Jean-Jacques Deverly. Deux hommes entre lesquels Alain Crocker (Ray F72) s’était longtemps immiscé avant de perdre gros dans le dernier tour. Cela lui coûte notamment une place sur le podium de la classe A, que Didier Mantz récupère à son profit.

img_9685

             Didier Mantz – Lotus 59 F devant Régis Prévost – McNamara FCA Mk3

Bien remonté, Régis Prévost place sa Mc Namara FCA MK3 juste derrière lui.

 

img_7706

Podium du Challenge Motul (Scratch et Classe B) : Gislain Genecand (1er au centre), François Belle (2nd à gauche) et Xavier Michel (3ème à droite)

img_7717

Podium du Jo Siffert Watches (Classe A : 1967 – 1973)  : Alain Girardet (1er au centre), P.A. Lombardi (2nd à gauche) et Didier Mantz (3ème à droite)

 

Course 2 : Belle en échec

img_9839

                               A l’attaque : François Belle – Lola T 540 E

Le temps de reprendre ses esprits et un nouveau départ attend les pilotes du Challenge dans l’après-midi. On y reprend les mêmes à une exception près : Erick Guéret laisse le volant de sa Van Diemen RF77 à un certain Nelson Lukes !

img_9726

Nelson Lukes – Van Diemen RF 77, dans son sillage Régis Prévost – McNamara FCA Mk3

Déjà présent au chevet de l’auto avec son motoriste de père, le champion sortant de la F3 Classic saisit là l’occasion d’effectuer une pige, malheureusement gâchée dès les premières secondes par un départ anticipé. Tout comme Régis Prévost et François Bugat (Royale RP24), il écope d’un « drive through » pour sa manœuvre. Dès ce départ contesté, François Belle impose son rythme et enchaine les premiers tours devant Xavier Michel et Gislain Genecand, à la lutte.

img_5367

                                        Alain Girardet – Lola T 200

Rapide, le protégé de l’Equipe Palmyr l’est assurément, mais pas suffisamment pour empêcher le Suisse de lui ravir le commandement à mi-course. Cette fois, les dés sont jetés. Gislain Genecand prend le chemin d’un formidable doublé qui lui assure la seconde place dans le Challenge Motul (classe B) tandis que dans son sillage François Belle perd une nouvelle place en s’inclinant face à Xavier Michel. Une baisse de régime lourde de conséquence dans le cadre du Championnat de France, où ce dépassement pourrait lui coûter le titre…

img_5389

                                Pierre Alain Lombardi – Lola T 200

Derrière ce trio, qui aura dominé les débats du week-end de bout en bout, Alain Girardet et Pierre-Alain Lombardi signent un nouveau doublé dans le Trophée Jo Siffert Watches (classe A), suivis une fois encore par Didier Mantz.

img_9737

                      Le jeune Brady Beltramelli – Russel Alexis Mk 14

Alan Crocker, Brady Beltramelli (Russel Alexis Mk 14) et Régis Prévost complètent le top 6 de la catégorie. Pour Brady ce fut au terme d’une magnifique remontée du fond de grille à la dixième place du général.

img_9899

Podium du Challenge Motul (Scratch et Classe B) : Gislain Genecand (au centre), Xavier Michel (2nd à gauche) et François Belle (3ème à droite)

img_9929

Podium du Jo Siffert Watches  (Classe A : 1967 – 1973) :  Alain Girardet (1er au centre), P.A. Lombardi (2nd à gauche) et Didier Mantz (3ème à droite)

 

Le chapitre Nogaro refermé, le Challenge Formula Ford Historic a maintenant rendez-vous avec le circuit Bugatti du Mans, où l’Historic’Tour fait étape pour la première fois. Magie des lieux aidant, le plateau s’y annonce superbe avec quelques 42 engagés et une forte participation étrangère riche d’une dizaine de britanniques et de deux pilotes suédois.

 

Les PHOTOS

 

Ambiance & Paddock

Essais et Courses

Podiums

 

 

Les RESULTATS

logo_2013_couleur fond noir

Motul

Pour tout connaître des résultats de ces 2 manches gersoises du Challenge Formula Ford Historic France 2016, cliquez ICI !

Pas de commentaire à "Historic'Tour Nogaro : Compte Rendu, Photos et Résultats"


    Quelque chose à dire?

    balises html acceptées